A l’Aube de la biodynamie

Ses 4,5 hectares de vignes sont posés sur une colline de craie, à Montgueux, dans le vignoble champenois. Emmanuel Lassaigne sait respecter et travailler la typicité de ce terroir qui, un temps, a été sousestimé. Ce n’est donc pas un hasard si, aujourd’hui, son champagne est servi chez plusieurs trois étoiles Michelin à travers le monde.

Longtemps, les raisins de L’Aube ont mûri à l’ombre des grandes capitales champenoises, à 150 km de là. Seul le village voisin de Montgueux attirait les passionnés de Renoir qui venaient visiter sont atelier. Cette injustice est réparée grâce à l’opiniatreté des vignerons que l’on surnommait « les agriculteurs de raisins ». Emmanuel Lassaigne en fait partie. En 1999, il a repris l’exploitation familiale et une clientèle trop rare. Plus que le champagne, c’est le vin, et plus partciculièrement le Chardonnay qu’il aime vinifier. Sa simplicité alliée à ses méthodes bio ont plu et conquis plus d’un connaisseur. Et pour preuve, à bord de la compagnie américaine United Airlines, on peut déguster le millésime 2000 du champagne Drappier, dont la cuvée Grande Sendrée 1996 avait été servie au G8 d’Evian.

Infos pratiques
7 chemin du Coteau
10 300 Montgueux

Superficie : 4,5 hectares