« Il ne faut absolument pas mentaliser le vin »

Le mot et le tchin de la fin seront pour Jacques Carroget du domaine la Paonnerie, qui nous rappelle que l’important est de sacrifier à Bacchus, d’augmenter ses sens et de prendre une conscience du monde joyeuse.

Et on l’a aussi en vidéo !