En commençant à remonter la côte ouest, Matthieu parcourt les Landes, et son dérailleur commence à faire un drôle de bruit…
Ça ne l’empêche pas de rejoindre Cognac, et son relief après le plat des Landes, où il a visité des caves (de Cognac bien sûr), où les bouteilles n’ont pas le même prix que le cidre.
Puis il a emprunté la vélodysée le long de la côte vendéenne, très agréable à ce moment du printemps.
L’étape suivante sera Nantes, et enfin on va retrouver du Cidre !