La radio du bon goût

Filles de vignes

40% des professionnels du vin sont des femmes. Souvent cantonnées aux tâches administratives, elles semblent invisibles. Pourtant, elles sont partout !
Filles de Vignes est une série de reportages sur les vigneronnes, sommelières, maîtres de chai, profs, œnologues et femmes journalistes qui travaillent dans le monde du vin.
Une série écrite et réalisée par Marie-Ève Lacasse et Laurent Le Coustumer

Filles de Vignes, ép. 8 : Liens et ruptures, trois familles de Champagne

En Champagne, le prix de l’hectare est inaccessible aux néos-vignerons : 1 million d’euros en moyenne. Les domaines champenois sont ainsi tous liés à des histoires de familles. Les vignerons-nes qui les composent n’ont donc pas tous fait ce métier par choix. Il faut aussi se rappeler que le métier de vigneron n’a pas toujours eu le « glamour » dont il bénéficie aujourd’hui, et beaucoup de parents auraient souhaité que leurs enfants « réussissent » dans leurs études plutôt qu’ils ne retournent à la terre.
Lorsqu’il y a une brisure entre les générations, une rupture telle que la frontière semble infranchissable, que reste-t-il de cette filiation, de ces enfances partagées ?

Pour en savoir plus, nous avons interrogé trois familles champenoises : Micheline et Mélanie Tartant, très ancienne famille viticole soucieuse de la transmission du nom et du prestige de la maison ; Julie Dufour, vigneronne dont le père n’avait pas fait le choix de ce métier et Mathilde Savoye, jeune vigneronne ayant dû se battre contre vents et marées pour poursuivre une histoire qui, sans elle, aurait pu disparaître.


Écriture, réalisation : Marie-Ève Lacasse
Montage, musique originale : Laurent Le Coustumer